Le couple et la PMA

"Faire un bébé ensemble" quoi de plus naturel quand on s'aime ? Lorsque le verdict de difficultés à procréer tombe, c'est le couple lui-même qui vacille. Commence alors la valse des doutes, des questionnements...

"Pourquoi moi ? Pourquoi nous ? C'est injuste"

Je ne peux plus entendre "arrêt d'y penser, ça va marcher" ou encore "et vous alors, c'est pour quand le bébé ?"

Vous êtes sous traitement : le traitement et le suivi vous prennent du temps, de l'énergie, occupent tout votre esprit. "J'ai peur que ça ne marche pas" ou "Je me sens coupable de ne pas être capable", "C'est difficile de voir ma conjointe subir les injections"

Les autres : la famille, les amis avertis ou non peuvent avoir des comportements, des mots dérangeants voire blessants. "Je ne supporte plus l'annonce d'une grossesse", "Je ne sais pas si j'irai voir son bébé", "Elles sont toutes enceintes sauf moi"...

Le parcours est éprouvant et malmène libido et émotions. C'est une aventure qui resserre certains couples et en disloque d'autres. Beaucoup stoppent les relations sexuelles pendant les traitements : ils sont souvent usés par des mois de rapports sexuels programmés, obligatoires, à des dates impératives. Certains examens peuvent être mal vécus voire intrusifs. Si les femmes consultent plus facilement un thérapeute, cela est plus compliqué pour les hommes. Il sont directement atteints dans leur sexualité et sont dans un challenge de performance avec en tête : fertilité = puissance sexuelle. Il est néanmoins primordial d'oser en parler avec son conjoint  et d'être accompagné(e)s va vous permettre d'être reçu(e)s, entendu(e)s, compris(e)s, soutenu(e)s, vous n'êtes plus seul(e)s dans cette histoire.

Vous pouvez ainsi :

Exprimer toutes vos pensées, frustrations, sentiments

Gérer toutes vos émotions ambivalentes

Réduire et gérer l'accumulation de vos stress et angoisses

Traiter certains moments clefs, certaines images de ce parcours qui peuvent être restées gravées en vous, les libérer exactement comme si on les effaçait

Vérifier, comprendre, libérer les limitations inconscientes pouvant éventuellement mobiliser une résistance potentielle (par exemple, peur de l'échec, accident de la vie, chocs, traumatismes, deuils non résolus, IMG, IVG...)

Préparer plus sereinement les inséminations, les fécondations in vitro à venir

Récupérer et garder de l'énergie, du plaisir, de l'envie, du désir.

Contactez Florence TOURET notre praticienne en Psychothérapie

Le couple et la sexualité

Tout en admettant que la sexualité ne suffit pas pour qu'une relation de couple dure : l'importance des échanges sexuels est à considérer. La sexualité est un phénomène complexe à différents niveaux, influencé par des facteurs variant d'un couple à l'autre mais auquels la plupart de ceux qui sont sexuellement actifs sont confrontés un jour. rectangle

La bonne nouvelle c'est que ces tracas peuvent être résolus la plupart du temps en consultant un spécialiste.

rectangle

Le couple et la Grossesse

La grossesse est un sacré tourbillon émotionnel. La plupart des couples sont étonnés de l'intensité des émotions qu'ils vivent durant cette période. Le passage de 2 à 3 (ou plus !) change imparablement la nature du lein du couple. La grossesse provoque beaucoup de questionnements, de peurs, d'insécurité : "Est-ce que je (nous) serai (seront) à la hauteur ?", "Est-ce que le bébé est normal ?", "Comment s'en occuper ?"...

Que ce soit les humeurs, les envies, la sensibilité ou la sexualité, vous entrez dans une période avec des hauts et des bas très marqués.

Il FAUT vous y préparer et cela se passera en douceur...On ne naît pas parents, on le DEVIENT....

Une équipe de professionnels est à votre disposition pour vous soutenir dans cette aventure.

Le couple et la naissance

Bébé rime avec remaniements émotionnels, remaniements familiaux, personnels et qui sont nécessaires après la naissance. On passe de la fusion à deux => à 3, ou plus ! L'amour ne se divise pas mais se multiplie et un couple averti en vaut deux !

 

Eviter le Baby-clash :

Quotidien à réaménager, responsabilités à endosser, priorités à revoir... Pour le couple, l'arrivée du bébé nécessite de poser les fondations d'un nouvel équilibre. Cela peut être un bouleversement difficile à gérer, notamment lorsque s'ajoute la fatigue, les angoisses ou les conseils contradictoires de l'entourage. Lorsque le couple accumule les conflits, que les partenaires n'arrivent plus à faire de compromis ou encore qu'ils ne s'écoutent plus, il arrive que la séparation soit la seule issue et parfois même lors de la 1ère année de vie de l'enfant.

La clé : anticiper, s'informer, en parler...ainsi la déception est moindre et il semble plus facile de dépasser les obstacles du quotidien.