Enceinte et désorientée

 

Enceinteetdesiorente

 

Accompagnement en périnatalité près d'Antibes, Cannes et Mougins

Etre enceinte c'est fantastique...ou pas !

A l'annonce de votre grossesse tout le monde est heureux pour vous. Vous entendez des "Ah ! C'est merveilleux..." ou encore "Super ! Tu dois être contente ?"..

Devenir mère amène à se poser des questions sur ses capacités à assumer ses futures responsabilités, notamment lors d'une première grossesse. La grossesse peut même représenter une véritable épreuve physique et psychique.

 

Peur de l'accouchement

Vous avez entendu dire par votre propore mère ou une amie, votre soeur..., que l'accouchement a été le plus beau (ou le pire !) jour de leur vie ! Quoiqu'il en soit vous ressentez une appréhension et vous vous posez des questions : "J'ai peur que cela se passe mal", "J'ai peur de mourir ou que mon bébé meure", "J'ai peur d'avoir mal", "J'ai peur d'avoir une césarienne" ou encore "J'ai peur de pas aimer mon bébé", et bien d'autres encore...

Des solutions existent : parlez-en avec votre médecin, la sage-femme lors des cours de préparation à l'accouchement, et d'autres professionnels du centre.

 

Accouchement mal vécu

Un bébé prématuré, une césarienne en urgence...voilà un scénario que je n'avais pas prévu...

La perception de la douleur, des émotions est propre à chaque femme et à chaque accouchement devant le caractère imprévisible de la naissance : il n'y a aucune règle en la matière. Si après votre accouchement vous ressentez un stress, des angoisses, vous faites des cauchemars, vous connaissez des troubles de la libido....vous l'aurez compris il faut en parler.

 Des professionnels peuvent vous aider à prendre de la distance et à envisager plus sereinement une autre grossesse.

Et le conjoint dans tout ça ?

Pendant la grossesse le rôle du papa ne s'arrête pas aux questions logistiques, ou à sa présence lors des grands rendez-vous que sont les échographies.

 

Les papas jouent un rôle important en accompagnant les futures mamans dans d'autres étapes de leur grossesse.

Doit-il accompagner la future mère aux cours de préparation à l'accouchement et à l'accouchement ?

La fausse-couche

 20% des grossesses se soldent par une fausse-couche. Si cette étape est fréquente, elle n'en est pas moins anodine et peut se révéler être douloureuse physiquement et psychiquement. Cela implique un vrai travail de deuil. C'est un évènement qu'il ne faut pas minimiser : c'est une épreuve pour le couple, mais aussi pour les autres enfants.

Il est important de libérer sa peine et ne pas la faire peser sur les naissances à venir.

Notre Centre de Santé vous offre du soutien et informe les personnes qui sont directement ou indirectement touchées par la fausse-couche.

Le deuil

Comment faire ? Quoi faire ?...devant l'ultime au revoir...

Une équipe de professionnels, associative, bénévoles sont là pour soutenir les familles endeuillées.