Un bébé possible à tout âge ?

... une idée reçue !

 

Que ce soit volontairement ou non, de nombreuses femmes choisissent de retarder leur désir d’enfant, en pensant qu’elles ont le temps… et que la médecine sera toujours là, si besoin, pour les aider.

La société actuelle, et les médias en tête, véhiculent l'image de la femme encore jeune à 45 ans et plus. C'est vrai... sauf pour les ovaires ! Et même si vous connaissez dans votre entourage des femmes qui ont obtenu tardivement une grossesse, sachez que l'âge à lui seul peut expliquer le fait que la grossesse tarde à venir. 


Les traitements d’Aide Médicale à la Procréation ne permettent malheureusement pas de répondre à tous les problèmes, en particulier ceux liés à la baisse de la réserve ovarienne (le stock d’ovules) et à la qualité de ces ovules. Ces deux points sont directement liés à l’âge.

Toutes les femmes ne sont cependant pas égales face à l’âge. Votre médecin établira vos chances de grossesse et vous exposera les possibilités de prise en charge. 

 

 

Un des éléments clé du bilan d'infertilité est l'évaluation de la réserve ovarienne : celle-ci s'effectue grâce au bilan hormonal réalisé en début de cycle et au compte des follicules antraux à l'échographie pelvienne.

 

L’appréciation de la réserve ovarienne permettra d'adapter au mieux le choix du traitement, la stratégie à adopter en cas d’échec, voire à orienter directement le couple vers une solution alternative (don d'ovocytes, adoption).

 

L'âge conditonne à lui seul la décision de traitement et ses modalités. Ainsi en France, l'Assurance Maladie assure la prise en charge à 100% de l'infertilité jusqu'à 43 ans et la majorité des centres de fécondation in vitro acceptent les patientes jusqu'à 42 ans, sous réserve que leur bilan de réserve ovarienne soit normal. En effet, si les chances de grossesse sont relativement bonnes chez la femme jeune présentant une diminution de sa réserve ovarienne, ce n'est malheureusement plus le cas, passé 40 ans...

 

Bien estimer ses chances de réussite aux traitements permet d'éviter des protocoles inutiles, sources de déception et de perte de temps. Au sein de l'Espace Santé les Lucioles, les gynécologues sauront prendre le temps de vous écouter, d'analyser votre dossier et de vous conseiller, le plus honnêtement possible, afin, si besoin, de vous orienter vers le don d'ovocytes ou l'adoption.

Les infos médicales

Pour vous accompagner, l'Espace Santé les Lucioles vous propose de découvrir en détail les points suivants :

 

Comprendre la fertilité spontanée

Comment optimiser la fertilité

Le bilan chez la femme

Le bilan chez l’homme

Les causes possibles d’infertilité

Les troubles de l'ovulation

L'endométriose

La stimulation de l’ovulation

L'insémination artificielle

La fécondation in vitro

Le don d'ovocytes et de sperme

L'adoption

 

 

 

 

Cliquez ici

 

A lire

Endometriose livret

 

 

 

 

 

 

Liens utiles